Sorties dans les Monts d'Or
yayoun

Aucune participation prévue dans les 8 semaines à venir.

Sa fiche

Sorties dans les Monts d'Or

Par yayoun - 11-01-2009 19:41:15 - 3 commentaires

          Comme vous avez du le voir dans mon dernier billet, c'est pas tout ça mais il y a une petite coursette à préparer...alors, il va falloir s'y mettre. 

           Sanggi me propose une sortie dans les monts d'Or ce matin. Oui? Non? 

           Je pense que ceux qui sont ou ont été blessés comprendront mon sentiment: le plus dur après une blessure, c'est d'oser se lancer. Ben oui, forcément, on n'aura pas le même niveau qu'avant le repos forcé...facile à dire, beaucoup moins facile à encaisser...En même temps, ce n'est pas en restant à se morfondre sur ce que l'on a perdu que l'on va progresser. Je me lance donc: ok pour les Monts d'Or mais pas plus d'une heure et demie...Il faut reprendre mais avec prudence. 

         Les Monts d'Or: ma connaissance se résume à une reco de la Thounight et une reco des Cabornis...pour le reste, je m'y suis encore guère aventurée. 

         Dimanche matin, 10h, -7°C (qui est-ce qui a dit qu'il n'y avait plus de saison ma p'tite dame? ): je retrouve Sanggi et on part rejoindre Blob à Chasselay. Après quelques tours et détours hasardeux dans les rues, on trouve enfin sa maison. 

 

 

Et voilà la fine équipe prête à partir...on ne dirait pas comme ça mais si, si, je vous jure, on va s'entraîner...Le guide d'aujourd'hui sera Blob. En effet, nous allons associer course et découverte touristique. On commence par une petite montée...tu parles, on doit pas avoir le même sens du mot petit ...ça attaque sévère comme parcours... Je suis sûre que Jérôme leur a filé le truc pour me faire taire: m'essoufler suffisamment pour que je ne puisse plus en placer une...Première sortie dénivelée depuis quatre mois...Pfff, c'est dur ...J'alterne marche et course pour enfin arriver à la Croix Rambeau: petite pause/pose. 

C'est dommage, le temps est à la brume...le paysage doit être magnifique d'après ce que me propose la table d'orientation. Fin de la 1er montée, un peu de plat pour retrouver un rythme correct et c'est parti pour une descente d'enfer type VTT...Mais ces deux garçons sont des malades...ils descendent vite, trop vite. J'y vais tranquille...c'est en descente que la tendinite se réveille: en plus, il faut que j'apprenne à verrouiller mon genou en contractant les abdos et à vraiment poser le pied à plat en descente et non pas sur la tranche...Blob s'improvise prof de descente et me file quelques trucs fort utiles pour progresser...

    On remonte alors par le chemin des Cabornes mais avant, une visite touristique s'impose et notre guide nous fait visiter les cabornes, attirant notre attention sur la construction réalisée uniquement avec des pierres sans autre moyen de jointer le tout qu'un périlleux équilibre...je trouve enfin une maison à ma taille: 

Pour Sanggi, c'est pas gagné: 

Mais c'est pas tout ça, on n'est pas là en touriste, il faut courir aussi. On reprend avec une 2e montée qui passe bien mieux que la 1ere: je commence à retrouver mon rythme de croisière: je monte doucement mais sûrement et je m'éclate...le genou, quel genou??? L'ostéo a fait des miracles en me réaxant et je ne le sens plus....

Les sentiers sont givrés: 

Les garçons se tirent la bourre dans les montées, les descentes...résultat: une bonne bûche pour chacun...Ah, le sexe faible...2e grosse descente avec les sillons creusés dans la boue et bien gelés: prudence, prudence...Sanggi s'aventure sur une descente de glace: commentaires des deux promeneuses croisées à ce moment-là: vous êtes courageux...Moi j'aurai dit inconscient, malade...Deux personnes, deux visions des choses...

   La balade se termine tranquillement en rejoignant la maison du Blob par les chemins de traverse qui se sont transformés en patinoire: 

Promis, la prochaine fois, j'essaie de vous le faire en tenue de patineuse artistique...

Et oui, c'est ça les hommes, ça tient pas la distance, il faut toujours qu'ils se reposent (je plaisante bien sûr, surtout que c'est plutôt eux qui m'ont trainée aujourd'hui). 

    Bilan: une bonne première sortie longue: 1h40, 14 km, 600+, 600-. 

    Bon point: le genou s'est fait oublié...je ne compte pas dépasser ce temps de course pendant un mois pour bien lui laisser le temps de s'habituer. 

    Mauvais point: pas de dénivelée depuis 4 mois, ça laisse de traces...Muscu, fractionné en côtes, sortie dénivelée en fond, VTT et à pied sont au programme pour reconstruire la caisse...

  Mais qu'est-ce que ça fait du bien de pouvoir recourir en pleine nature, respirer un air moins pollué, être au milieu de la forêt....accompagnée par de vraies pipelettes... sans oublier ce divin elixir que nous a fait gouté le blob et dont bien sûr, je garderai la recette secrète...

 

Billet précédent: une bonne nouvelle
Billet suivant: semaine 1: reprise

3 commentaires

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 11-01-2009 à 20:36:59

Et tu t'avales le RTT dans deux semaines ? N'oublie pas ton appareil photo, sous la neige, c'est superbe ! Bonne prépa !

Commentaire de ampoule31 posté le 13-01-2009 à 21:12:15

Toujours pas convaincu de courir par -10°C ...

Commentaire de eric74 posté le 18-01-2009 à 09:11:44

j'adore tes récits ......
progressivement quand même la montée en force, rappelle toi ton objectif n°1 du coté de Cham ... tu as le temps de monter en régime et surtout d'assimiler ...

comme promis alors j'attends avec impatience la photo de Sarah en patineuse artitisque

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.17 - 112041 visites