Obamania: Yes, we can... Le nouveau Messie?
yayoun

Aucune participation prévue dans les 8 semaines à venir.

Sa fiche

Obamania: Yes, we can... Le nouveau Messie?

Par yayoun - 06-11-2008 18:05:06 - 12 commentaires

   J'ai voulu vous faire partager ici une chronique que j'ai trouvé très drôle, décalée, provocatrice mais très réaliste. Il s'agit de la chronique "Il était une mauvaise foi" de Jean-Pierre Gauffre...Bonne lecture: 

Ca y est, Barack Obama est élu... Et attendu comme le messie... Mais justement, n'est-ce pas un peu trop lui en demander ?

Croyez-moi ou pas, mais le monde a déjà changé depuis 24 heures... Il y a des signes visibles... Et tout ça par la magie de l'élection de Barack Obama... Regardez, le soir même de son élection, à des milliers de kilomètres de là, par ce qu'on appelle l'effet papillon, l'Olympique de Marseille gagnait son premier match de la saison en ligue des champions... C'est bien la preuve que désormais, tout devient possible, même l'impensable, l'inimaginable... Yes, we can...

Le monde va changer, c'est certain... Grâce à ce qui s'est passé lors de cette journée magique, historique, du 4 novembre, grâce à Super Barack, l'aveugle verra, le paralytique se lèvera, le sourd entendra, le con comprendra... Même le raciste n'aura plus peur dans le noir... Yes, we can... Et ce n'est pas fini... Le mécréant croira, le terroriste se repentira, le pollueur nettoiera la planète, le pauvre mangera à sa faim car le riche lui donnera la pince gauche de son homard, le banquier accordera des crédits à tous ceux qui en ont besoin, le Tour de France cycliste se courra enfin à l'eau claire... Yes, we can...

Et ce n'est pas fini... La paix tuera la guerre, l'Israélien épousera la Palestinienne, la vache ne sera plus jamais folle, le soleil brillera toujours en juillet et en août à Houlgate pour les vacances, les prisonniers de Guantanamo seront traités décemment, les Chinois surferont librement sur Internet, le parti socialiste aura un nouveau premier secrétaire, je n'aurai plus de cholestérol... Yes, we can...

Et ce n'est pas fini... Les biocarburants supplanteront le pétrole, on ne torturera plus les animaux dans les laboratoires, on supprimera les émissions de télé-achat, on ne lapidera plus les femmes adultères en Somalie, je ne m'entaillerai plus les doigts avec un tournevis en montant une commode de chez Ikea, les hommes vivront d'amour, il n'y aura plus de misère, les soldats seront troubadours... Et nous, nous serons morts, mon frère... Yes, we can...

Personnellement, mon patron me donnerait un pareil programme, qui a quand même des allures de travaux d'Hercule, avec toute la planète qui me regarde pour voir si je vais jusqu'au bout, je ne considérerais pas ça comme un cadeau, encore moins comme une promotion... Parce qu'un messie planétaire, qui marche sur l'eau et multiplie les pains, on a déjà eu ça, il y a longtemps, et ça s'est mal terminé, pour le messie et pour ceux qui croient toujours en lui... Comme quoi finalement, malgré les apparences, il n'y a pas grand-chose de nouveau sous le soleil... Dans les pays occidentaux, dès que le boulot est crevant, on le confie toujours aux Noirs... Mais évidemment, vous n'êtes pas obligés de me croire...

 

Billet précédent: Course en eaux profondes
Billet suivant: Mon premier ??? bornes...

12 commentaires

Commentaire de BENIBENI posté le 06-11-2008 à 18:28:34

Comme l'a dit un analyste de F3, il a hérité des 12 travaux d'Hercule !

Commentaire de Mustang posté le 06-11-2008 à 19:01:03

EuHHHHHHHHHHHHHHHH Just do it!

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 06-11-2008 à 20:13:12

La problématique ne se situe pas au niveau du soutien à Barack Obama; il s'agit plutôt de faire le constat d'un événement historique. Je m'attache plus au symbole de l'élection d'un président de couleur en tant que séisme politique et social mondial. Je pense bien sûr à Luther King et au combat des noirs américains. En ce qui concerne la lutte contre le racisme, cet événement dépasse largement l'élection d'un seul homme, il apporte un nouvel espoir à ceux qui penseraient, à tort, que le monde est verrouillé. Je ne suis pas un supporter d'Obama dont je ne partage pas le soutien à la peine de mort mais je constate que son élection dénote une évolution notable de la société américaine dont l'influence dépasse largement ses frontières. L'analyse de certains Français (singulièrement à gauche) vient de gens qui pensent que les Américains sont des ploucs incultes et qu'Obama n'est rien qu'un rouage du système. Ce n'est peut-être pas totalement faux mais Obama est un homme et il doit avoir sa chance, de plus Obama est aussi un symbole ce qui lui donne une autre dimension. Cette attitude méprisante confine au racisme. Nous, Français devons balayer devant notre porte et regarder cet événement non comme un exemple à suivre mais comme quelque chose qui donne à réfléchir sur l'état de notre société. Je suis blanc depuis des siècles mais si j'essaie, ne serais-ce que cinq minutes de me mettre dans la peau d'un homme noir; je suis scandalisé par l'attitude de ces blancs qui n'ont jamais eu à souffrir du racisme et qui commentent avec un humour méprisant l'élection d'un métis au poste de président du pays le plus puissant du monde.

Commentaire de yayoun posté le 06-11-2008 à 20:21:22

oula!!! Il s'agissait simplement d'un billet décalé pour aider à prendre un peu de recul par rapport aux médias français. C'est bien évidemment un évènement historique et symbolique. Cela dit, ça me dérange un peu, comme appartenant moi aussi à une minorité malmenée, celle des femmes, que l'on focalise autant sur sa couleur et aussi peu sur ses compétences. Il me semblait que dépasser les clivages et faire tomber les barrières impliquent de ne pas le voir comme un président noir mais simplement comme un homme brillant qui a su tout mettre en oeuvre pour gagner. Dire que les Etats-Unis ont voté pour un président noir, c'est aussi plaquer l'archaïsme français sur un système et un pays bien différents du nôtre. Certes, c'est un progrès, c'est une nouvelle page de l'histoire qui s'inscrit mais les Américains n'ont pas élu un Noir, ils ont élu un homme politique dont ils espèrent le changement.

Commentaire de Rag' posté le 06-11-2008 à 20:36:52

Purée, j'ai toujours mal au dos aujourd'hui. 'marche pas avec tout le monde vot' truc!

Commentaire de yayoun posté le 06-11-2008 à 20:58:59

De plus, pour compléter ma pensée, si je mets dans la peau d'un noir qui a souffert du racisme, je me dirais que les Blancs me méprisent vraiment pour trouver si extraordinaire qu'un Noir accède au pouvoir...C'est bien sûr historique et cela témoigne d'une évolution des mentalités mais si l'on pousse à l'extrême l'interprétation, considérez que c'est extraordinaire qu'un Noir accède à la maison-blanche, c'est quelque part toujours le considérer comme inférieur et incapable d'accéder au poste qu'il veut.

Commentaire de L'Castor Junior posté le 06-11-2008 à 21:33:31

J'aime bien, déjà en temps normal, "Il était une mauvaise foi". Mais là, ça illustre parfaitement mon sentiment.
Comme le dit le Lutin, l'élection d'Obama est, forcément, un événement extrêmement lourd en symbolique.
Mais il est évident que le premier, et inéluctable, ennemi du nouveau Président sera la déception, qu'il a déjà annoncée, de nombre de ses électeurs et contempteurs.
Il n'empêche, le choix des électeurs américains a, de toute évidence, été le meilleur possible, et marque déjà une salutaire rupture.

Commentaire de claude 34 posté le 06-11-2008 à 22:55:46

Comme le dit yayoun, elle a déjà le handicap d'être une femme. François Giroux (il me semble) disait que le jour où on nomera une femme à un haut poste par erreur, un grand pas aura été fait. On peut penser que c'est pareil pour les noirs (tous les gens de couleurs). C'est bien que Obama ait été élu, mais tous les problèmes sont encore là, et la façon qu'il va avoir pour les résoudre va favoriser en premier lieu les américains avant tout et tous...

Commentaire de grandware posté le 06-11-2008 à 23:32:50

Qui ça ?

Commentaire de marioune posté le 07-11-2008 à 07:44:40

A Atlanta, le maire est une femme noire. Je dis le maire, car je ne supporte pas la féminisation des métiers, elle fait le job de maire. Et elle n'est pas juste en quota, elle est compétente, non, je ne dirais pas qu'elle a une sacrée paire de c...
Oui, c'est un peu irritant de voir que les Américains sont tous pris pour des abrutis, bien sur que la majorité n'attend pas des miracles d'Obama, la question est maintenant de connaitre l'identitié de ses conseillers sur tous les sujets où il est particulièrement "léger". La crainte qu'il se fasse descendre est aussi la..Bien sur que le capitalisme ou "l'imperialisme américain" comme j'ai lu sur kikou ou dans le monde diplo, va rester un moment, mais surement pas aussi longtemps que l'arrogance ou la schizophrénie francaise de certains, vis à vis des US. Yayoun je comprends ton idée, mais oui Obama est noir. Pour effacer ce souvenir acre d'un soir où Al Gore s'est fait voler son election, oui, j'aurais aimé le soir de l'élection d'Obama etre, non pas à écouter les journalistes français, qui jugent ces Américains capitalistes mais paient une fortune pour envoyer leurs fils faire un MBA, dans ce quartier est d'atlanta, ou j'ai vécu, dont une partie est ghetto c'est vrai, mais qui est à quelques blocs de cette eglise Ebenezer, yes, ML king,pour voir des vrais gens, célébrer l'arrivée d'un président noir; ou bien etre avec mon pote Lance du mississipi, pas vieux, 32 ans, qui a un jour, "hier" donc, vu des cars de noirs arriver à son ecole, et lui partir en car dans un quartier noir pour aller à l'ecole...Mon pote Lance, étudiant postdoc, n'a pas d'argent,j'aimerais pourtant qu'il voit la France, car il a toujours ce complexe d'infériorité et imagine que tous les français sont cultivés et spirituels, enfin non, il a vu les images de banlieues qui brulent.... A regarder TF1 etc et Foxnews/CNN, c'est sur, les peuples ont envie de se détester, car on n'y voient que des étrangers "typiques" , qui alimentent les attendus et stéréotypes..
Bon, les lois, sont tellement différentes d'un état à l'autre que le pouvoir du president a souvent moins compté pour les gens, que le gouverneur. L'image et les dégats de Bush ont au moins eu ceci de positif, reconnecter les americains avec le vote au présidentiel. Que les votes n'aillent pas à nader ou à Kucinih, la c'est une autre question...
Yayoun, j'avais aimé cette affiche d'Obama, qui disait "feminism is the radical notion that women are people"...

Commentaire de Rag' posté le 08-11-2008 à 14:42:37

Où çà?

Commentaire de Bambi posté le 12-11-2008 à 23:38:43

yes the world is now a better place

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.17 - 112085 visites