Mon premier ??? bornes...
yayoun

Aucune participation prévue dans les 8 semaines à venir.

Sa fiche

Mon premier ??? bornes...

Par yayoun - 16-11-2008 18:03:42 - 11 commentaires

    Aujourd'hui 16 Novembre, voilà exactement 48 jours que je me suis blessée et 41 jours que je suis au repos...La Yayoun tournant comme une lionne dans sa cage malgré de multiples activités de substitution commence à méchamment pété un plomb...

      9 Novembre: j'en ai marre, je me sens bien,je me connais mieux que ne me connaissent mes kinés, je recommence à courir. J'enfile enfin ma tenue, la genouillère, des semelles en attendant les vraies et je pars au jardin aux fontaines à Nimes. J'attends la barre fatidique des 13', je rêve, ça passe, pas de douleur...Je continue, surtout ne pas s'emballer...La douleur arrive à 34'. M'en fous, je suis contente, j'ai passé la barre psychologique des 13 minutes.

        Semaine du 9 nov au 16 nov: I am back: j'alterne 35' un jour, vélo et elliptique l'autre jour...Chaque matin, le test de mes 5 étages à descendre sans ascenseur me permet de m'assurer que j'ai pas trop tiré sur le tendon...

        15 novembre: mes parents arrivent pour courir les 30 kms de Jogg'îles...P*****, j'en ai ras le bol, moi aussi j'ai envie de courir et celle-là, j'aurais du la faire... Ras le bol d'annuler mes courses les unes après les autres...Marre de jouer les pom pom girls...Marre d'être de l'autre côté de la ligne d'arrivée...Marre de ne pas courir alors que les jambes me démangent...Marre d'entendre les autres me raconter leurs courses et de ne pas les faire...Marre, marre, marre: Alors c'est le moment de recommencer, de remettre le pied à l'étrier, je décide de m'inscrire sur le 5 km. 

         16 novembre: 7h30: moment des inscriptions: je ne sais pas quelle distance courir...Mon démon me dit de me lancer sur le 30 mais là je sais que ce n'est pas raisonnable...Surtout que j'ai quand même perdu au niveau cardio et au niveau musculaire. 21 km??? Non, pas raisonnable non plus...5 km: pas envie, c'est trop court, ça va partir vite et j'ai peur de me prendre au jeu de la compétition et de n'être ni prudente, ni raisonnable...En même temps, j'ai pas encore dépassé 35' et j'aurais le temps de faire mes 5 kms dans ce crédit temps que m'octroie Théophile (et oui, c'est le petit nom de ma tendinite: TFL m'a fait penser à Théophile et j'ai besoin de le nommer pour mieux lui exploser sa tête grave comme diraient mes 4e) . Et puis, la semaine prochaine, je fais la Rhône orientation avec le Castor, il faut que je vérifie ce que je vaux...10 kms???Ca pourrait être bien mais vais-je tenir???Et si mon genou bloque, comment je rentre???Et si j'arrive dernière parce que j'arrive plus à avancer???Et si...Et si... Et si...Ma mère me met un bon coup de pied au *** et me rappelle que la blessure, c'est aussi dans la tête...Et puis un petit démon partage l'idée avec moi que la vie ne vaut rien sans risque...Risque somme toute mesuré, ce n'est qu'un dix bornes...

         Oui mais voilà, c'est mon premier 10 bornes...J'ai fait des semis, des marathons, des trails mais je n'ai jamais fait un 10 km...J'ai l'impression d'être une débutante, de recommencer à zéro et accepter que c'est presque le cas n'est pas si facile que ça...

          Je croise Tounik, Langevine, Vial, David qui partent pour le 30 km...Je veux courir...Un copain m'apprend que le 15 fait en réalité 13,8...Et si je changeais mon inscription...Oui, mais la barrière psy des 10 bornes ne me paraît pas encore franchissable alors ce sera le 10 bornes,

c'est décidé. Je ne peux pas abandonner, pas cette fois...

         8h10: départ du 30 km, j'encourage, j'attends qu'ils repassent devant le départ au bout du 10km. 

         Je vois passer le départ du 21, du 15...Le mien est à 10h30 et le stress monte...J'ai l'impression d'être sur le grill...Si je dois abandonner, mon moral va en prendre en coup, si j'arrive dans les dernières aussi...Je sais que je suis blessée mais la pilule passerait mal...Ne pas s'inscrire, c'est pouvoir rêver de le faire sans se confronter à la réalité...Mais ne même temps, si je n'y vais pas, je ne saurais pas si je peux le faire..J'ai envie de me prouver que ça y est, je vois le bout du tunnel...J'ai nagé, pédalé, dansé, couru dans l'eau mais maintenant j'ai envie de courir sur la terre ferme et m'éclater...Je ne cesse de me répéter qu'il ne faut pas que je me laisse embarquer par la vitesse, que je dois le faire à un rythme bas...Je m'échauffe un peu mais en même temps, je ne veux pas griller mon capital temps course...Je fais les étirements du kine et ça y est, c'est l'heure de se placer dans le sas du départ...

      Je le confesse, je scrute les autres filles, me demande si celle-là, je peux la laisser derrière moi...Celle-ci court avec des converses, je dois arriver avant elle...Je discute avec un gamin de 14 ans dont c'est le premier 10 bornes, je suis au milieu du sas...Le décompte est lancé, ça fait six semaines que j'ai pas fait une compèt...5, 4, 3, 2, 1...GO

     C'est parti, musique dans les oreilles, bonnet rose vissé par dessus...je cours ou plutôt j'essaie, ça bouchonne devant mais ça permet de chauffer doucement. On fait le tour du lac, le terrain est un peu boueux...Je fais ce que je redoutais , je vais trop vite mais en même temps, c'est comme si on avait laché les chevaux...J'ai besoin de me défouler...En plus, je vois que je double des filles...Je remonte, je remonte mais je n'ai aucune idée de comment on gère un 10 bornes...Je passe les deux premiers en 4'...ça  ne va pas aller...Je vais beaucoup trop vite alors que je ne me suis pas réellement entraîné depuis presque 6 semaines...Je ralentis mais je continue à remonter...Les 13' passent...Pas de douleur, c'est bon...Le lac est sous le brouillard, on court sous un mélange de pluie et de bruine...Dommage, ça doit être bien plus joli sous le soleil...en plus, le terrain est assez boueux...Bon au moins, si j'ai mal au genou, je me jette dans la boue, ça me fera un cataplasme...

   Je continue de remonter, 3e km, 4e km...ça marche...je suis toute à la joie de courir et en même j'ai cette peur sous-jacente parce que ce Théophile, je commence à l'apprivoiser et c'est une sale bête, c'est un pervers, une saleté, une teigne qu'il faut que je domine...je peux ne rien sentir et soudain ilva surgir de nulle part et me mordre le genou, me vriller le tenseur jsuqu'à la fesse...Profiter mais rester priudente...5e km ravitaillement: surtout bien s'hydrater, Théophile est un soiffard, ne pas l'oublier...C'est bon la moitié est faite en 28'...mais je commence à la sentir arrivé, bien tapi derrière moi...Saleté...Qu'est-ce que je fais: j'abandonne ou je continue???

    Ras le bol, j'ai écouté mon corps pendant 6 semaines, je l'ai reposé, soigné, huilé, massé, ultra sonné (???), étiré, compexé (???), rééquilibré,  couvert d'argile...Maintenant, c'est le moment de reprendre...

   C'est tout le problème de blessure: savoir où est la frontière entre trop s'écouter et juste s'écouter???Là, la douleur ne m'oblige pas à marcher donc je continue...

   6e km, je commence à avoir mal...Mais ce n'est pas la tendinite...C'est simplement mes muscles qui retravaillent...C'est quoi ce sport de barbare que je tenais absolument à reprendre...ça fait mal aux cuisses, aux quadri, aux adducteurs...Pourquoi je ne voulais plus me reposer moi déjà??? J'étais bien dans mon lit, à dormir jusqu'à 10h parce que pas de course, à être au chaud et là, je suis levée depuis 6 heures, il pleut mais en fait, j'adore ça...

    7e km: mais tu vas voir qu'en plus je vais me prendre un point de côté...je rêve...comment j'ai pu courir un marathon il y a six semaines...Au même rythme qu'à Genève, j'ai des pulsations à 193 alors qu'il y a six semaines, j'étais à 172...N'y pense pas, avance, avance...Paf, un bon coup de couteau dans la fesse, en haut du fascia lata...Aie, ça fait mal dans les montées mais quand ça fait mal, prendre une foulée rasante, ne pas lever les genoux et plus j'accélère, plus la douleur passe...

    8e km: je colle une femme avec une casquette rouge et je m'interdis de la doubler...Prendre son rythme, pas plus vite, tu as une longue saison derrière...Surtout ne pas se réimmoboliser un mois...

    9e km: grave erreur stratégique de ma part...je sens l'hypo venir...j'ai tjs détesté les courses qui commencent aussi tard, j'arrive pas à trouver le bon mode d'alimentation...C'est pas le moment d'avoir les jambes qui  flageolent et puis, j'en ai marre de me brider, j'accélère...J'aurai pas du   ...je suis partie du principe que j'avais la caisse et pouvait me permettre un sprint d'une borne comme sur le marathon...Grave erreur, les jambes ne sont pas là, je tiens sur l'orgueil...cette femme avec les cheveux frisés, je l'ai suivi depuis 5 kms, cette fois-ci je me la fais...Je vois les tentes, je pense qu'on va tourner à droite pour aller vers l'arrivée...J'accélère encore, je vois ma mère qui me fait signe de ralentir...il ne reste pas 100m mais 600 en réalité...Grrr , je me suis faite avoir comme une bleue...Je finirais quand même en sprintant en jouant sur le mental et en sachant que sur les courses passées, j'ai tjs découvert des ressources bien cachées au moment de l'arrivée...Je passe enfin la ligne, ravie d'avoir fini cette course mais avec des jambes en fromage blanc...

    Bilan: 10, 2 kms, 55'28: je suis finalement assez contente de moi et en plus, maintenant, j'ai enfin un temps de référence sur 10 bornes qui pourra me permettre de mesurer les progrès avec la reprise de l'entraînement. Non, en fait je suis super contente de moi parce que ça fait du bien de refranchir une ligne d'arrivée sans que la souffrance prenne le pas sur le plaisir, de passer l'arrivée tout simplement...

              J'ai pris goût à cette distance...je pense qu'il y a moyen que je m'éclate dessus dès que je serai à nouveau en possession de tous mes moyens...

               Mon genou est encore fragile, il faut que je le glace en rentrant. 

               J'ai perdu au niveau cardio et au niveau musculaire: il va falloir reprendre d'abord en endurance et renforcer les muscles avant de recommencer un vrai programme: trois semaines d'arrêt complet, il faut compter 6 semaines pour que je retrouve mon niveau.Mais j'ai aussi tenu 10 bornes en ayant pas couru depuis cinq semaines...

                J'ai pris une décision: à voir dans mon prochain billet...

 

    Bilan à arrivée + 7h: je suis aussi claquée que si j'avais fait 40 bornes...Je sens un peu mon tendon mais beaucoup beaucoup moins qu'au début de ma convalescence et surtout je renoue avec les courbatures...

    vendredi j'ai mes semelles, des nouvelles baskets et je serai de nouveau à l'attaque...Mais j'ai bien compris la leçon: courir avec modération, avoir une bonne hygiène de vie et surtout se reposer, récupérer pour mieux courir...

 

 

Billet précédent: Obamania: Yes, we can... Le nouveau Messie?
Billet suivant: 34 p******* de secondes

11 commentaires

Commentaire de L'Castor Junior posté le 16-11-2008 à 18:17:25

10 km ? Viite, on veut la suite !

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 16-11-2008 à 18:30:47

T'as la crampe de l'écrivain ?

Commentaire de Marco47 posté le 16-11-2008 à 18:46:38

9 h ...Patron ! un autre croissant s'il vous plait...

Commentaire de Marco47 posté le 16-11-2008 à 18:52:17

Finalement, tu l'a pas mangé mon croissant de 9 h..bravo pour ta course et au diable la TFL

Commentaire de yayoun posté le 16-11-2008 à 18:56:35

Non, à 9h, je mangeais du pain aux céréales avec de la confiture de figue...Bien meilleur que les gateaux en poudre...

Commentaire de laurent05 posté le 16-11-2008 à 19:57:08

bravo pour ta course
ç'est reparti du bon pied
bonne chance pour la suite

Commentaire de eric74 posté le 16-11-2008 à 20:44:41

bravo Sarah

et alors la suite ?? tu sais mettre en haleine tes lecteurs toi

Commentaire de Bambi posté le 16-11-2008 à 20:46:38

bravo, mais fait quand même encore un peu attention à ton genou, ne brules pas d'étapes

Commentaire de Jerome_I posté le 16-11-2008 à 21:27:22

"Mais j'ai bien compris la leçon: courir avec modération, avoir une bonne hygiène de vie et surtout se reposer, récupérer pour mieux courir... "

Et bien avec les 2 premiers km à 4'... Enfin la reprise doit ètre douce très douce...

Jérome

Commentaire de L'Castor Junior posté le 17-11-2008 à 10:16:41

Je ne sais pas si Théophile aime le fromage blanc, mais cette course était en effet, en elle-même, une victoire, avec cette ligne d'arrivée franchie sans avoir réveillé ce partenaire un peu étouffant.
Bon, vivement le prochain billet pour découvrir tes résolutions ;-))

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 17-11-2008 à 18:51:10

Tiens, le billet est plus long aujourd'hui !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.17 - 112084 visites