Visite au centre sportif
yayoun

Aucune participation prévue dans les 8 semaines à venir.

Sa fiche

Visite au centre sportif

Par yayoun - 16-10-2008 18:24:56 - 7 commentaires

     Petit retour en arrière: un entraînement intensif, un marathon puis enchaînement sur l'Arrancabirra, un manque de sommeil chronique et puis jeudi dernier, un entraînement qui tourne au cauchemar...15 minutes de course et une douleur au genou en pleine montée de Fourvières comme si on avait remplacé mon ligament externe par un os.

Je m'arrête, je marche, p***** ça fait mal, qu'est ce que c'est que ça? Je continue plus tranquillement et la douleur commence à jouer au chat et à la souris: elle disparaît, je réaccélère, elle revient...J'arrive pas à la semer. 

   Prudente (???), j'écourte la sortie et rentre chez moi en marchant...Je glace mon genou, le masse avec la gaulthérie mais la douleur reste là, tapie dans l'ombre, je la sens prête à attraper mon genou au moindre effort...Toute la nuit, elle est sous-jacente. Le matin, je pose le pied par terre...Aie, aie, aie...Difficile de marcher, la descente des escaliers n'est pas terrible non plus. Je boîte toute la journée...je n'aime pas ça du tout...je n'arrive pas à plier mon genou. Je passe mon appel de détresse sur kikourou et là, c'est formidable, on me répond immédiatement et rdv est pris au centre sportif de Gerland pour aujourd'hui, histoire de voir ce que ça peut bien être. 

    Pendant la semaine: flector tissu gel, mélange Gaulthérie, arnica, hélichryse, eucalyptus citronné et amande douce, cataplasme d'argile verte...je me transforme chez moi en alien vert enroulé dans du papier d'emballage...génial!

    Aujourd'hui: la douleur est toujours là après  20 min de marche, sur certains mouvements donc direction le centre sportif. Découverte des lieux: formidable, tout est sur place: médecin du sport, kiné, podologue, dentiste (très utile pour les tendinites), nutritionniste, préparateur mental...

   Mon médecin: médecin de l'OL depuis 2006: il me semble que je peux lui faire confiance et lui confier mon genou. 

Description des symptômes, palpation, tests, passif sportif et le verdict tombe: TFL plus connu sous le nom de syndrôme des essues-glaces...en plus, il pleut dehors ça tombe bien...

    Première inquiétude: j'ai la saintélyon dans 7 semaines et demie, c'est tjs possible: réponse, c'est toujours possible mais il va falloir être très rigoureuse dans l'hygiène de vie...tout est lié. 

   Donc ordonnance: repos- huit heures de sommeil par nuit- alimentation équilibrée pour donner toutes les armes à mon corps pour bien réagir. 

           Séances de kiné+ostéo+semelle: la totale pour éviter que cela revienne régulièrement...Manifestement, mon entorse de la cheville droite a désaxé mon ligament qui vient maintenant frotter sur l'ergot osseux du genou (quelqu'un peut me dire quel est le couillon qui a décidé qu'il fallait un ergot osseux à cet endroit??? il sert à rien et en plus ça fait mal...)Donc, il va falloir replacer tout ça...

        Seul avantage: j'ai un beau podologue métis aux yeux bleux et un kiné qui n'est pas moche non plus( faut bien voir le côté positif des choses vu que je vais passer un certain temps avec eux...)

          Bilan: il me reste encore trois jours de repos complet (ça tombe bien je suis en we), même pas de vélo ou natation et je retente la course dimanche matin très tranquillement...Début des séances: dix jours...je vais profiter des vacances pour tout remettre d'aplomb....

        Je croise juste les doigts pour que la saintélyon ne s'envole pas...Et le seul moyen pour que je la cours, c'est d'être prudente et patiente (ce qui n'est pas mon fort)...

       Vais-je tout perdre après deux semaines de repos? Aurais-je assez d'entraînements???Je commence à m'y habituer, c'est la 2e fois que je me blesse à deux mois de mon objectif principal 

    Alors soit je choisis de déprimer sous la couette, prends dix kilos (ce qui n'arrangera pas mon problème), ai le moral dans les chaussettes, soit je croise les doigts, je bois de l'eau, mange cinq fruits et légumes et vais au lit à 22h ...

   Face aux situations délicates, l'important n'est pas ce qui va se passer mais comment tu vas réagir...

   Je rentre du maraîcher...

Je suis preneuse de trucs et astuces de coureurs...A vos claviers...

Billet précédent: Un rayon de soleil venu du Cambodge...
Billet suivant: 13 minutes...

7 commentaires

Commentaire de laurent05 posté le 16-10-2008 à 18:54:18

il va falloir être très rigoureuse dans l'hygiène de vie...
tu ne vas quand même pas laisser tomber à les weekends kikouresques lol
courage et soignes toi bien

Commentaire de Marco47 posté le 16-10-2008 à 19:27:24

Bon courage à toi, les deux semaines de repos n'auront pas de mauvaises conséquences, il faut les voir comme une récup' avant un gros objectif...pis avec de bonnes semelles, tu es déjà presque arrivée au bout de ta course.

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 16-10-2008 à 20:23:15

"Seul avantage: j'ai un beau podologue métis aux yeux bleux et un kiné qui n'est pas moche non plus" On a dit du repos !!!

Commentaire de béné38 posté le 16-10-2008 à 21:49:32

Bienvenue au club, j'ai eu ça l'année dernière, et avec des semelles et de la kiné c'est rentré dans l'ordre... mais fais gaffe quand même à l'alimentation ! Allez Sarah tu ne vas pas me lâcher quand même !

Commentaire de le_kéké posté le 16-10-2008 à 22:52:51

Aller hop j'y vais de mon expérience.
J'ai eu ça 2 fois, la première fois carabiné 3 mois d'arrêt avec au prg glaçage quotidien, visite chez l'ostéo et assouplissements.
La 2ème c'est reparti assez vite mais j'avais bien du faire 1 mois sans courir mais je compensais avec le ski de fond.
La leçon est de surtout pas reprendre trop vite mais on peut faire d'autre sports (natation)
Je pense aussi que le corps fini pas s'endurcir car c'est plus revenu depuis 3 ans.

En tout cas courage mais garde le moral ça va revenir

Commentaire de Khanardô posté le 17-10-2008 à 17:03:42

Normalement avec l'ostéo + les semelles, ça doit passser rapidement.
Garde confiance pour la STL, tu as le foncier et tu ne le perdras pas d'ici là. Il vaut mieux ne pas en faire asssez et arriver sous-entrainée qu'être blessée. D'ici-là, mange correctement, bois beaucoup (de l'eau !), bref, prend soin de toi.

Commentaire de mjeancharles posté le 23-10-2008 à 18:21:38

Écrivez votre commentaire ici... salut moi depuis 2005 je traine cette pourriturre tfl j ai tout fais 2 infiltration meso semelle onde de choc j ai vu une dizaine de specialiste rien a faire repos puis je reprend quand ca me tiraille un peu repos je gere pas evident je fais plus que des sorties d une 1h
mais tu devrais essaye en endurance a 8kmh pour voir (moi pas de douleurs )
http://course-a-piedsen-corse.over-blog.com/

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.18 - 112092 visites