Aventure en eaux profondes
yayoun

Aucune participation prévue dans les 8 semaines à venir.

Sa fiche

Aventure en eaux profondes

Par yayoun - 19-10-2008 12:21:06 - 5 commentaires

      Vu mon expérience d'hier, il est clair que je ne peux pas courir et je suis interdite de vélo...Sauf que, si je ne fais rien, je vais devenir folle...Devant moi se projette le fantôme de ma nouvelle silhouette: 20 kgs en plus, des cuisses informes, des muscles devenus invisibles qui ne cessent de disparaître, tous mes efforts envolés, retour à la case zéro....Ah, mon Dieu, non, il faut que je fasse quelque chose. Direction la piscine...Je n'ai pas nagé depuis cet été. On va voir ce que ça donne, il est temps de s'y remettre:

   Arrivée à la piscine: 15 minutes de marche rapide. Ca ne fait pas mal. J'obéis au médecin et suis la règle du repos relatif: je fais les choses tant que je n'ai pas mal: premières douleurs, j'arrête. Dans ma grande naïveté, j'imaginais le Français pas ou peu sportifS et donc je pensais que la piscine serait vide à une heure aussi matinale un dimanche matin...Ah, comme je regrette le temps béni où la France était catholique et que les familles se rendaient à la messe le matin laissant une piscine vide à disposition...Aujourd'hui, on se croirait dans les Gremlins...Horreur, ô désespoir, des schtroumpfs de partout qui se multiplient au fur et à mesure qu'ils touchent l'eau...Eh oui, il faut bien que je l'admette, la piscine est devenue the place to be le dimanche matin...c'est l'after des familles...Youpi!!!

   J'emprunte un pull boy à deux gamins qui ont décidé d'en faire une pyramide flottante...Ce magnifique objet, ce truc que je n'ai jamais su prononcer: plu boy, pu boy, ce truc sans nom va devenir mon meilleur allié pour les prochaines semaines...

    Je pénètre enfin dans les eaux profondes du bassin...Beaucoup moins peuplés, les schtroumpfs n'ont pas pied et si d'aventure, ils osaient pénétrer dans ce domaine réservé au nageur, un coup sous l'eau, une bonne tasse de javel au petit déjeûner et l'envie leur en passera...Oups, excusez moi, je ne l'avais pas vu en crawlant...Loin de moi l'idée d'avoir voulu lui enfoncer la tête sous l'eau...

    Je vois une  ligne de nageur...Super, je vais pouvoir y aller. J'arbore mon maillot Laura Manaudou...Sur les fesses, il est écrit: Catch me if you can...J'avais jamais dit qu'il fallait prendre la phrase au mot...La ligne de nage est digne du périphérique aux heures de pointe sauf qu'on n'est équipé ni de clignotants ni de rétroviseurs...Paf, une main sur les fesses, ting, un coup de pied dans les seins (très douloureux soit dit entre parenthèses) et le pire, le coup de palme dans le mollet...Grr, je vais commencer à m'énerver...Je suis venue pour m'occuper de ma blessure...Manquerait plus qu'un coup perdu m'explose le ligament...

     Histoire de ne pas bouillir dans l'eau, j'explique à ces gentils nageurs que la ligne d'eau, c'est pas fait pour celles qui nagent la tête hors de l'eau de peur de mouiller leurs brushs avant le repas de famille, ni pour celles qui nagent l'une à côté de l'autre en discutant de leurs semaines et le mur n'est pas un salon de thé mais il sert à pousser et si ça continue, je vais prendre appui directement sur leurs ventres....En plus, les règles sont clairement affichées...il suffit de lire.

     Enfin, après m'être débarassée des gremlins, des requins et des baleines, je peux m'aventurer à mon tour dans le grand bleu (il faut bien un peu d'imagination pour rendre la piscine attrayante) et là c'est parti pour 400m avec le pull boy. Tout bénéf, je n'utilise pas ma jambe et je me fais un dos d'enfer...La brasse m'est interdite...Aie, moi qui ai du mal à tenir la longueur en crawl...Ben  là, je vais m'épater moi-même...C'est reparti pour 400m crawl sans le pull boy...Enfin une activité où la douleur n'est pas là, je m'accroche et je ne vais pas la lâcher de sitôt...Je répète trois séries de 400m pull boy, 400m crawl et je tente un peu d'aquajogging...Même pas mal...

   Bilan: 2km5...Pas si mal pour une reprise...Plus en tous les cas que ce que j'ai pu courir hier...

     Et bien au moins, si je ne cours pas la Saintélyon, je serai toujous prête pour la saison de triathlon...

Ce qui est sûr, c'est que ça fait du bien au moral d'avoir trouvé une activité à faire...Demain, j'y retourne...et armée...Je tente les palmes...Et c'est même pas parce que le maître nageur est mignon...

    Et maintenant direction la douche...Parce que je ne sais pas si je préférais l'odeur de sueur post course ou l'odeur de Javel...

Spéciale dédicace pour le Lutin et Epitaphe: 

Demain, j'enlève les palmes...

 

Billet précédent: 13 minutes...
Billet suivant: Un peu de douceur pour finir le week-end...Un thé, un carré de chocolat et un livre...

5 commentaires

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 19-10-2008 à 12:59:05

Moi, j'aime pas la natation parce que je ne peux pas causer en nageant. Par contre, j'aime bien les filles en maillot de bain ! T'as pas une photo ?

Commentaire de Epytafe posté le 19-10-2008 à 15:21:15

Pfff... pour une fois que je suis d'accord avec le Lutin... dur ! UNE PHOTO !!!

Commentaire de ampoule31 posté le 19-10-2008 à 15:26:53

Ah la piscine le dimanche matin, mais le soir c'est encore mieux, avec une pellicule de gras venant direct des tronches des rombiéres qui viennent se donner bonne conscience en papotant dans l'eau, mais je te laisse nous compter cela dans un prochain billet. Nage bien et garde le moral

Commentaire de béné38 posté le 19-10-2008 à 23:02:56

Comment ça tu ne serais pas prête pour la Saintélyon ???? Et avec qui je vais le faire et discuter alors????? Sarah déconnes pas !!!!

Commentaire de Khanardô posté le 20-10-2008 à 13:07:39

Sarah, même ses palmes elles sont en pointure 32
:-)))))

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.17 - 112090 visites